Voyance Gratuite, ésoterisme, paranormal, sciences, bien être
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Tradition cosmique - Texte sur le couple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
palmyre



Féminin
Nombre de messages : 960
Localisation : Ile de France
Humeur : Ensoleillée
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: La Tradition cosmique - Texte sur le couple   Lun 5 Jan - 20:43

Vu que le précédent forum est maintenant fermé, je vous redonne ici ce merveilleux texte issu de :

La Tradition Cosmique, tome I, chapitre XVII, dont vous pouvez trouver le texte intégral dans la Bibliothèque de la Tradition cosmique : http://tradition.cosmique.free.fr/La_Tradition_Cosmique/La_Tradition_Cosmique.html

Citation :


...

Quelque temps après, Lhamkhialah dit à Kahi et à Kahie :
« Je vois toujours, dans les îles des grandes eaux un être dans la forme de Lhamkhial, je voudrais me réveiller et aller à lui.

— « Reposez-vous ; je vais examiner si cela est possible. »

Kahi se mit en rapport avec le Premier Emané et lui fit part du désir de Lhamkhialah.

Que cette Passive, répondit-il, qui dort sous votre protection et qui, seule, a survécu parmi vos Formations, agisse à sa volonté. »

Kahi écarta de Lhamkhialah toute influence. Dès qu'elle fut libre, elle sortit comme une personne qui se trouve en état somnambulique, traversa la terre et les eaux profondes et ne s'arrêta qu'après avoir retrouvé le Premier Emané qui résidait, à cette époque, dans les îles de l'ouest.

Dès qu'elle eut touché l’île où celui-ci l'attendait, il alla à sa rencontre et lui souhaita la bienvenue. Lhamkhialah, mit ses mains dans les siennes et lui dit
« M'aimez-vous et êtes-vous content de me voir? »

— « Comment ne serais-je pas content d'avoir près de moi la plus fidèle et la plus brave ? Regardez dans les eaux que vous avez traversées. » Elle regarda et vit que son passage avait laissé un sillage de lumière argentée.
« Qu'ils sont beaux, s'écria-t-il, les pieds de celle qui a marché sur les eaux !... »

Puis il la conduisit sur les bords d'un lac intérieur. La rive opposée était couverte d'un épais fourré d'arbrisseaux fleuris. A l'ombre des grands arbres qui s'allongeaient sur leur tète, ils trempaient dans les flots les derniers rejetons de leurs branches aux éclatantes couleurs, pliés sous le poids de leurs fleurs odoriférantes. « Là, en face, dit-il, est le lieu préparé pour votre repos ; car le voyage a été long ; du moins il m'a paru tel à moi qui attendais votre arrivée. »
Ils passèrent sur les eaux limpides et immobiles et parvinrent au bosquet.

« Avant d'entrer, dit le Premier Emané, regardez en arrière une fois de plus. »
Elle se retourna, Partout où ses pieds avaient laissé leur empreinte sur les, eaux, flottait la fleur étoilée et sans tache du lotus entourée de larges feuilles vertes.

Quand ils firent dans le bosquet, il lui apporta du pain, du vin et des fruits rares. Ils s'assirent l'un à côté de l'autre ; il rompit le pain et le lui donna avec des fruits, puis il lui fit boire le vin de ses propres mains. Lhamkhialah remuée jusqu'au fond de son être ne pouvait prononcer une parole et des larmes tombèrent sur la main du Premier Emané.
« Pourquoi vos larmes coulent-elles ? demanda-t-il. Dites-moi tout votre désir, car votre désir est le mien et vous êtes entièrement libre.
— Je pleure de joie, répondit-elle.
— Que la joie règne dans tout ce qui est entouré par les eaux, ô reine des îles des eaux profondes ! »

Ainsi Lhamkhialah l'adula d'un amour profond qui fut la joie de sa vie. Partout où il allait elle le suivait. La nuit succède au jour, pensait-elle ; le croissant de la lune devient un cercle de lumière ; les eaux ont leur flux et leur reflux ; mais mon bien-aimé ne change pas ! Mon être nage dans le bonheur auprès de l'être parfait qui est à moi.

C'est ainsi qu'après tant d'afflictions, Lhamkhialah trouva le bonheur.

Le Premier Emané la nomma Tzère parce que les îles étaient sa demeure.

...



Je vous souhaite un très beau moment de bonheur


Dernière édition par palmyre le Lun 26 Jan - 23:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zouzou89



Féminin
Nombre de messages : 471
Age : 53
Localisation : Paris
Humeur : Zen...
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: La Tradition cosmique - Texte sur le couple   Lun 5 Jan - 21:16

Bonjour Palmyre,

Et merci, c'est très beau. Et plein d'enseignements...

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
palmyre



Féminin
Nombre de messages : 960
Localisation : Ile de France
Humeur : Ensoleillée
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: La Tradition cosmique - Texte sur le couple   Lun 5 Jan - 21:24

Merci Zouzou,

Je trouve aussi que la Tradition cosmique est une mine d'enseignements. J'en ai fait mon guide et livre de chevet depuis quelques années et j'ai beaucoup grandi avec.

Cet extrait est un de mes préférés. Je suis contente qu'il te plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Tradition cosmique - Texte sur le couple   Aujourd'hui à 14:52

Revenir en haut Aller en bas
 
La Tradition cosmique - Texte sur le couple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tradition du Carnaval
» texte coranique sur l'amour du prochain
» pour un couple d'amis
» Des Crânes déformés et une étrange tradition
» L`Apocalypse de Jean est un texte difficile a décoder!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CREDO QUIA ABSURDUM Entre nous... :: DEVELOPPEMENT PERSONNEL :: Apprendre à grandir, évoluer, et mieux se connaître afin de mieux appréhender la vie-
Sauter vers: